Message important

28 oct. 2015

Bonjour à toutes et à tous.


Je vous dérange de si bon matin pour une nouvelle des moins agréables. Le sujet concerne mon compte récemment crée sur Instagram. Je me suis retrouvée face à une situation inattendue : mon compte a été supprimé ce matin pour cause de "non respect des conditions d'utilisation d'Instagram", or je n'ai reçu aucun mail de leur part ou des personnes qui m'ont signalées et je n'ai aucun détail des motifs. Mais j'ai mon explication, je ne suis pas née de la dernière pluie quoi que j'aurais pu me douter que cela aurait causé des problèmes mais je ne m'attendais pas à une telle conséquence.
J'ai publié hier un article sur une exposition au Musée d'Orsay que je suis allée voir, et j'ai malgré les recommandations des vigiles du musée pris quelques photos pour avoir une trace de cette expo qui m'a beaucoup appris. J'ai fais le choix d'en poster sur IG afin de promouvoir cette exposition et ce sujet si tabou. Le tableau en question n'était "qu'une peinture" et elle suggérait selon leurs conditions "un caractère pornographique, voire sexuellement suggestif". Je m'en excuse, cependant personne n'a commenté, personne ne m'a expliqué... Ok shame on me droits d'auteurs qu'on me blame. J'en conviens. Mais ce n'est pas une copie d'un mémoire, d'un livre ou une contrefaçon. J'ai seulement souhaité partager un peu de culture avec vous tous. Que fait-on des filles sans tenues dignes de ce nom sur les réseaux ? On les laisse tout simplement.

Je termine juste avec ceci , mon compte a été fermé mais cela sert aussi de leçon, je vous écrirais seulement des post concernant la culture sans images de ma part. Concernant mon blog sur IG, @fleurettesmakeup n'est plus valable, et je m'excuse pour ce remue-ménage mais désormais je vais tout faire pour que vous me suiviez sur @fleurettes.makeup. Je mettrais également une adresse mail professionnelle pour toutes demandes de partenariat etc à disposition.

Bonne journée à toutes, et excusez moi pour ce post mais il était nécessaire pour moi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire